Vassula - True Life in God - La Vraie Vie en Dieu
Thèmes majeurs
de l'oeuvre de Vassula,
La vraie vie en Dieu 
© Copyright Vassula Rydén - Tous droits de reproduction, de traduction et d'adaptation réservés.
Distribution : Editions du Parvis, CH-1648 Hauteville / Suisse
 retour
 
site en constant développement
 
Mise en page : 1997-11-30 22:30
Mise à jour :       2010-03-03 14:15

Association La Vraie Vie en Dieu
tlig-ch@tlig.org

Dieu le Père
le Fils, Jésus Christ
le Saint Esprit ; les Sept Dons
la Sainte Trinité  
la Vierge Marie, Mère de Dieu   la Création
les anges Saint Michel Archange
Daniel, l'ange gardien de Vassula
  le ciel et la terre
le péché
le monde
les souffrances
les saints st Paul st Padre Pio les âmes du Purgatoire
les vertus foi      espérance
amour  (charité)
force (courage)    justice
prudence
      tempérance
humilité     docilité
effacement  de  soi
notre devenir la fin des temps / la fin du monde
la Nouvelle Pentecôte
le Retour du Christ
les Nouveaux Cieux et la Nouvelle Terre
le Jugement
le Purgatoire
le Paradis
l'Enfer
la Bible table de références bibliques  
l'Eglise le Pape
le Patriarche de Constantinople
Jean Paul II
Le Patriarche de Roumanie
Paul V ; Jean XXIII ; Léon XIII
les prophètes
  L'Occident et l'Orient, Les Deux Soeurs  la Rébellion, l'Apostasie l'Unité
les Sacrements le Baptême
Pénitence et Réconciliation
l'Eucharistie
  
la confession
la présence réelle
 
les sacramentaux les bénédictions
l'eau bénite
le signe de croix
l'exorcisme
l'encens
les croix
les médailles
les cierges
les consécrations
le Rosaire  le chapelet
le chemin de Croix
  la vénération des reliques
les pèlerinages aux sanctuaires
le Saint Suaire
le Saint Sépulcre            Fatima
 
Garabandal         Medjugorje
la vraie vie en Dieu l'auteur de l'oeuvre la vraie vie en Dieu
la mission de Vassula
l'homme à l'image de Dieu - notre liberté
la conversion
la prière  -  la prière du coeur
prières dictées à Vassula
les sacrifices
le jeûne
la sainteté
  Les béatitudes dans la vraie vie en Dieu
Comment vivre une vraie vie en Dieu ?    -    Questions et réponses par Vassula
méditations sur le Rosaire, tirées de La vraie vie en Dieu - Qu'est-ce que le Rosaire, le chapelet ?
méditations sur le Chemin de Croix, tiré de La vraie vie en Dieu
litanies de la Très Sainte Mère de Dieu, tirées de La vraie vie en Dieu
Messages
 
reçus par Vassula
  pour les nations
       
  pour tous les prisonniers
  Angleterre
  Argentine
  Australie
  Bangladesh
  Belgique
  Bosnie-Hercégovine
  Brésil
  Canada
  Croatie
  Danemark
  Ecosse
  Etats-Unis
  France
  Grèce
  Hollande
  Inde
  Indonésie
  Irlande
  Irlande du Nord
  Italie
  Japon
  Norvège
  Philippines
  Portugal
  Roumanie
  Russie
  Suède
  Suisse

by freefind

 

 

Qui est Vassula

Grecque née en Égypte, Vassula Rydén appartient à l'Église Grecque-Orthodoxe. En 1985, alors qu'elle vivait au Bangladesh, Dieu l'a approchée d'une manière extraordinaire afin de l'utiliser comme Son instrument et lui confier Ses messages pour toute l'humanité. Ces messages sont véritablement un rappel de Sa Parole. Dans ces messages pour notre époque, Dieu nous appelle au repentir, à la réconciliation, à la paix et à l'unité.

Au tout début de l'intervention de Dieu, Vassula fut très troublée, craignant d'être trompée; cette incertitude fut vraiment sa plus grande croix, elle qui, de toute sa vie, n'avait jamais entendu dire que Dieu pouvait effectivement parler à des personnes de notre époque. A cause de cela, elle eut peur et essaya de repousser cette expérience; mais au lieu de diminuer, Dieu S'approcha d'elle encore plus intensément. Alors que la communication sacrée se poursuivait, il se produisait chez Vassula un progrès perceptible dans sa foi, sa connaissance et son amour de Dieu. Son besoin de chercher à se rassurer diminua, et elle acquit de l'assurance dans ce rôle inhabituel, ce qui permit à son divin Visiteur de préciser Ses instructions.

Le motif principal de cette communication céleste est l'amour divin de Jésus exprimés dans les termes sponsaux caractéristiques du mysticisme, mais manifestés comme un effusion, un jaillissement de l'amour ineffable du Christ. Le fait que Vassula, sans avoir jamais reçu d'instruction de catéchisme, encore moins de formation théologique, soit capable d'écrire sur des matières spirituelles aussi profondes sans commettre la moindre erreur, est en soi une puissante confirmation de l'authenticité de ses messages.

Depuis 1988, Vassula Rydén a été invitée à témoigner dans 60 pays et a donné plus de 700 conférences. Vassula ne reçoit aucune rétribution ni avantage matériel pour ses efforts. Traduite en 40 langues, son oeuvre est écrite dans un langage clair et direct que chacun peut comprendre. Cependant, le contenu des messages est si riche et profond que plusieurs éminents théologiens ont été amenés à écrire des ouvrages sur leur spiritualité. C'est le Seigneur Lui-même qui a choisi de nommer cette oeuvre "La Vraie Vie en Dieu".

Où qu'elle soit invitée à témoigner, en Asie, en Amérique, en Afrique ou en Europe, Vassula Rydén est accueillie par des foules de tous âges, de toutes conditions sociales et de tous milieux, tant Chrétiens que non-Chrétiens. Ceux qui viennent écouter son témoignage sont non seulement des laïcs, mais également les chefs spirituels et membres de leur hiérarchie. Elle a également été invitée à donner son témoignage par des représentants d'autres religions comme les Israélites, les moines Bouddhistes d'Hiroshima et du Bangladesh. L'affluence à ses réunions a parfois atteint jusqu'à 150'000 personnes parmi lesquelles des Musulmans, des Hindous, des Bouddhistes et de Israélites.

Vassula Rydén a été invitée à trois reprises à témoigner au Conseil Oecuménique des Églises à Genève ; elle a également été invitée à Iasi, en Roumanie, au Symposium "Unité et Renouveau - Consultation sur la spiritualité chrétienne en notre temps". En 1998 et en 2001, le département de l'ONU "Paix dans le Monde", oeuvrant tout particulièrement pour la paix entre Juifs et Palestiniens, invita Vassula à témoigner aux Nations-Unies, à New York, de ce que dit notre Seigneur dans La vraie vie en Dieu pour obtenir la paix dans le monde. En 2001, elle fut invitée parmi d'autres orateurs à témoigner au Symposium sur l'Oecuménisme et la Spiritualité tenu au Centre International de Farfa. Depuis mai 2002, Vassula a été invitée à donner son témoignage dans plusieurs rencontres inter-religieuses. La première, qui se tenait à Dacca, fut ouverte par un Imam Musulman. Puis elle fut invitée par l'Archevêque de Taïpeh Joseph Ti-Kan pour donner son témoignage devant des non-Chrétiens. Les discours de Vassula Rydén sur la réconciliation et l'unité ont commencé à être connus et appréciés parmi les non-Chrétiens.

En février 2003, Vassula Rydén fut invitée par le Vénérable Suddhananda dans son monastère de Dacca pour lui décerner la Médaille d'Or de la Paix pour ses efforts pour promouvoir la paix dans le monde. Lors de l'attribution de cette médaille, Vassula fut déclarée personnalité éminente en reconnaissance de sa grande contribution et de ses efforts pour établir l'harmonie inter-religieuse et pour la Paix mondiale parmi tout les peuples de toutes croyances. La cérémonie fut inaugurée par le Révérend Michael Rozario, Archevêque de l'Église Catholique à Dacca. Parmi les invités, se trouvaient le Secrétaire du Nonce apostolique à Dacca, ainsi que des professeurs de différentes régions du Bangladesh, tant Musulmans que Chrétiens, Bouddhistes et Hindous.

Nous pouvons lire dans l'Ecriture que sans les bonnes oeuvres, la foi est vaine. Chez les lecteurs de Vassula Rydén, les fruits de La Vraie Vie en Dieu ne sont pas seulement la conversion du coeur, mais également les bonnes oeuvres qu'ils ont entreprises. Au cours d'une vision, la Vierge Marie avait demandé à Vassula de nourrir les pauvres non seulement spirituellement mais également matériellement. Depuis lors, pour nourrir les pauvres, plusieurs maisons appelées Beth Myriam (maison de Marie) ont été fondées par des amis de La Vraie Vie en Dieu. Ces maisons se développent pour fournir aux enfants démunis également un enseignement scolaire. Plusieurs Beth Myriam fonctionnent au Brésil, au Venezuela, aux Philippines, en Egypte, au Bangladesh et en Terre Sainte, un orphelinat au Kenya, et une aide est apportée à 600 orphelins Bouddhistes à Dacca.