Extrait de l'oeuvre de Vassula " La vraie vie en Dieu",
© Copyright Vassula Rydén
Distribution : Editions du Parvis, CH-1648 Hauteville / Suisse

cahier précédent
← ←  table d'ensemble
Mise en page :     97.12.14 18:30
Association La Vraie Vie en Dieu
tlig-ch@tlig.org
cahier suivant

 

 

CAHIER 55

 

 

7 octobre 1991

 

- Tout ce que j'ai, je veux le consacrer à Ta Gloire. Je n'ai pas beaucoup, en fait je n'ai presque rien parce que je suis insuffisante, pauvre, faible et la plus misérable, cependant, quoi que je puisse avoir, prends-le, mon Seigneur.

- Mon intimité avec toi a allumé un feu en toi et t'a sauvée, ainsi que d'autres. Je veux ta libre volonté. Offre-toi à Moi et de toi Je ferai couler des fleuves. J'ai besoin d'une intense pauvreté pour faire émerger Mes Oeuvres en surface. J'alimenterai ton âme, puisque tu es Mon épouse. Vassula, vos cités sont pleines de morts et leur puanteur s'élève jusqu'au ciel. Ils se décomposent par millions. Prie, prie pour la paix, pour l'amour, pour la foi et pour l'unité. Le Très-Saint est tourmenté par ce qui doit venir, attristé au-delà de toute description. Il Me faudra laisser Ma Main tomber sur cette génération mauvaise. Ma fille, par amour pour Moi, prends Ma Croix d'Unité et porte-La à travers le monde. Va de pays en pays et dis à ceux qui parlent d'unité sans jamais toutefois cesser de penser le contraire et de continuer à vivre le contraire, que leur division a séparé Mon Coeur des leurs.

Crie et finalement Ma Voix percera leur surdité. Je suis avec toi dans cette désolation, aussi, n'aie pas peur. Je t'ai confié Ma Croix ; cette Croix te sanctifiera et te sauvera, aussi, porte-La avec amour et humilité. Invoque sans cesse Mon Nom. Ta Mission, Mon enfant, est de témoigner pour l'Amour et de manifester Ma Sainteté, dans leur manque d'amour et de fidélité. Va de l'avant sans crainte et sois Mon Echo. Témoigne avec joie, avec ferveur ; témoigne avec amour pour l'Amour. Si jamais Mes ennemis te transpercent, réjouis-toi ! et offre-Moi toutes tes plaies et Je t'apaiserai immédiatement. Chaque fois que tu lèveras les yeux en Me recherchant, Mon Coeur, riche en Miséricorde, ne te résistera pas. Tu es Mon enfant que J'ai adoptée, élevée et nourrie, aussi n'aie pas peur des hommes : ils ne peuvent pas te détruire. Bientôt, Je te rendrai libre. Entre-temps, va ton chemin avec Ma Croix d'Unité et glorifie-Moi. Sois le

défenseur

de la Vérité et de l'Unique Eglise que Moi-même J'avais établie. Va en chaque nation et présente-toi à elles. Dis-leur que Je veux la Paix et Une Seule Eglise sous Mon Saint Nom. Dis-leur que celui qui maintient qu'il est juste et cependant reste séparé mangera le fruit qu'il a semé et périra. Dis-leur aussi combien J'abhorre les coeurs non-sincères ; leurs solennités et leurs discours Me lassent. Dis-leur combien Je Me détourne de leur grandeur et de leur rigidité. En effet, leur jugement apparaît grand et impressionnant aux hommes, mais pas à Moi. Je ne peux pas féliciter une Eglise mourante, approchant de la putréfaction. Dis à ceux qui veulent entendre que :

à moins qu'ils abaissent leurs voix,
ils n'entendront jamais la Mienne
.

S'ils abaissent leurs voix, alors ils commenceront à entendre la Mienne et ainsi ils feront Ma Volonté. Je suis Unique, cependant chacun d'entre-eux a fait un Christ qui lui est propre.

Je suis la Tête de Mon Corps, toutefois tout ce que Je vois, ce sont leurs têtes, non la Mienne. Dis-leur d'abaisser leurs têtes et ils verront la Mienne. Dis-leur de s'abaisser eux-mêmes afin que Je puisse les élever à Moi.

Ne les laisse pas te terrifier, Mon enfant ; sois patiente comme Je suis patient. Sois prudente en restant à Mon Côté. Tu porteras Mes Joyaux 1 afin que tu Me restes fidèle ; Ils te feront te souvenir de Moi.

Prie, Mon épouse, prie ton Epoux et à la fin Je te récompenserai. Glorifie-Moi et Je te le dis : les peines, les sacrifices, rien ne sera en vain. Dis à chacun que J'établirai Mon Royaume au milieu de la

pauvreté.

Ceux-là mêmes qui ont le temps d'écouter Mon Esprit, de M'adorer et de faire Ma Volonté, en ceux-là Mon Ame se réjouit ! Ma fille, Je t'aime en dépit de ta misère. Permets-Moi de continuer Mes Oeuvres en toi. Ajuste-toi à Moi comme Je M'ajuste à toi et à travers toi Ma Présence sera ressentie, et en toi J'attirerai cette génération à l'unité. Aie confiance parce que Je suis avec toi. Mon Sceau est sur ton front et par ce Sceau et par Ma Grâce, Mon Royaume sur terre sera établi comme Je le veux. Aie Ma Paix.

Rappelle-toi : Je suis avec toi tout le temps. Viens, pénètre dans Mes Plaies.

Ι Χ Θ Υ Σ  

 

 

13 octobre 1991

 

- Mon Seigneur, dans mon coeur, il n'y a nul autre que Toi. Petit à petit, Tu me corriges. Tu as gagné mon coeur en faisant pleuvoir sur moi bénédiction sur bénédiction, Mais fais-je maintenant Ta Volonté ? Suis-je près de Toi à Te suivre ? Vais-je au secours de mon prochain autant que je le peux ? Est-ce que je suis Tes Commandements ? Est-ce que je jouis toujours de Ta faveur ?

- Apprends à t'appuyer sur Moi. Ma fille, es-tu désireuse de continuer à porter la Croix que Je t'ai prédestinée ?

- Je le désire, pourvu que je ne Te perde pas et que je sois avec Toi unis et un.

- Sais-tu ce que cela signifie et ce que cela exige ?

- Sacrifice, abaissement, humilité, effacement, amour, foi, espérance, docilité, abnégation, prière, prière, prière, patience, pénitence, mortification, souffrance, jeûne et confiance en Toi ? et un esprit de pardon.

- Tu as bien dit mais ce n'est pas tout de savoir ces choses. Tu veux rester en Ma faveur ? Alors, tu dois mettre en pratique tout ce que tu as mentionné. Le Royaume des Cieux est comme un trophée. Celui qui Le gagnera Le chérira. Ou encore, le Royaume des Cieux sera donné à ceux qui viennent les mains pleines de bon fruit.

Et, ainsi, Ma Vassula, J'entends rebâtir Mon Eglise sur les vertus que tu as mentionnées. Si tu marches avec Moi, tu ne seras pas perdue. Ne sois pas tentée de regarder à ta gauche ou à ta droite. Comme Je l'ai dit à Mes disciples, ne salue personne sur la route (Lc 10.4). Tu veux Me servir comme tu le dis ? alors tu dois Me suivre avec ta Croix de Paix, d'Amour et d'Unité pour Me glorifier. Ne regarde pas avec consternation les autres croix que Je dispose sur ton chemin, puisque toutes viennent de Moi. Glorifie-Moi. Ta table est toujours pleine et ta coupe déborde, aussi, ne te plains de rien. Je dois de temps en temps te sonder et éprouver ton amour pour Moi pour t'édifier spirituellement. Ne traîne pas les pieds derrière Moi, suis allègrement Mon pas. Repose-toi en Moi lorsque tu es lasse et permets-Moi de Me reposer en toi quand Je suis fatigué.

Ecoute maintenant ton Très-Saint : ne sois pas emportée par chaque vent qui souffle sur ton chemin. Sois enracinée en Moi et tu ne seras pas déracinée, Ma fille. Enrichis Mon Eglise de toute la Connaissance que Je t'ai donnée et dis-leur que le Coeur du Seigneur est un Abîme d'Amour, quoique nul homme ne soit pleinement conscient de Ses profondeurs ni de Ses richesses. Je te sais fragile, Ma fille, cependant as-tu manqué de ressources ? Compte sur Moi, compte sur Moi et sois le reflet de ce à quoi ressemblera l'Unité. Ne sois pas comme ceux qui persistent à se différencier sous Mon Saint Nom. Ne sois pas comme ceux qui prétendent que l'Unité leur est attirante et restent morts à leur parole, n'arrivant à rien sinon au ressentiment du Père. Le Père et Moi, tous deux, abhorrons leurs arguments, contraires à ce qu'ils pensent. Pourtant, rien ne M'empêcherait de crier à ces hommes de pouvoir : " Descendez ! descendez de vos trônes et puissent ces écailles de vos yeux tomber pour que vous voyiez quelle désolation vous avez fait de Ma Maison ! Vous avez pillé Mon Sanctuaire et tout ce qu'Il contenait. Vous avez brisé la houlette du Berger non seulement en deux mais en éclats. Mais aujourd'hui, ouvrez les yeux et voyez ! Gardez les yeux ouverts et vous reconnaîtrez la pauvreté, les vêtements de sacs et les pieds nus ; gardez les yeux ouverts et d'un regard, vous reconnaîtrez Mon Coeur " 2. Je pourrais dire seulement une parole dans leurs assemblées et par cette seule parole unir Mon Eglise. Mais la gloire du Ciel Me sera donnée par la Pauvreté, la Misère et par ceux qu'ils estiment méprisables. Je rebâtirai Ma Maison par des étrangers, car en eux Je mettrai un esprit de zèle, un esprit de fidélité. Alors, vos réserves seront à nouveau remplies et vos cuves déborderont de Mon vin nouveau.

Si vous dites que vous M'aimez et prétendez être sous Mon Nom, alors, pour l'amour de Mon Saint Nom et pour l'amour de Mon Amour,

unifiez Mes églises.

Le vrai chrétien est celui qui est chrétien intérieurement et la vraie Unité est et sera dans les coeurs. L'Unité ne sera pas de la lettre mais de l'esprit. Si tu M'aimes, Ma fille, comme tu le dis, embrasse la Croix que Je t'ai donnée. Alors, tes pieds ne trébucheront pas. Rien ne L'égale en ce monde. Que ton regard ne quitte jamais Mon Regard. Mon élève ? viens, suis-Moi...

Ι Χ Θ Υ Σ  

 

(plus tard)

- Vassula, J'ai prié le Père pour toi. C'est Moi Jésus. Concentre-toi sur ce qui t'a été assigné. Ecris maintenant 3 :

La paix soit avec vous. Je vous ai entendu M'appeler " Père ! ".

Je Suis là.

Voulez-vous revenir ? Je ne vous désapprouverai plus puisque Je suis Infinie Miséricorde. Je ne prononcerai pas non plus de sentence contre vous. Votre coeur est ce que Je recherche. J'ai besoin d'amour, J'ai soif d'amour. Mes Lèvres sont desséchées par manque d'amour. J'ai décidé de ne plus regarder votre passé mais seulement le présent. La Reine du Ciel est à Mon côté et de toutes les femmes, Elle est Celle Qui, avec persistance, a prié pour vous, plus que toutes les Principautés, Dominations, Trônes, Puissances et Anges, plus que toute chose créée. Aussi, accueillez-La dans vos prières, honorez-La comme Je L'honore. Vous êtes tous baptisés en Moi et il ne devrait y avoir aucune distinction entre frères.

Si seulement vous saviez ce que Je vous offre aujourd'hui, vous n'hésiteriez pas à M'offrir votre coeur et votre abandon. Revenez à Moi et n'ayez pas peur ; Celui qui vous parle maintenant est votre Saint Compagnon, Celui qui vous aime le plus. Croyez en Mon Amour, considérez et méditez Ma Passion. Offrez-Moi votre coeur et Je le transformerai en un jardin avec les odeurs les plus subtiles, où Moi votre Roi Je pourrai prendre Mon repos ; permettez-Moi d'en faire Ma Propriété et vous vivrez. Ne détournez pas votre coeur de Moi ; ne Me tenez pas à distance. Parlez-Moi librement : Moi, J'écoute. Je vous invite tous à méditer ces paroles :

Rachetez le mal par l'amour,
imitez-Moi

et rappelez-vous : Je suis avec vous tout le temps. Jamais, n'oubliez jamais cela.

Je bénis chacun de vous, laissant le Soupir de Mon Amour sur vos fronts.

Ι Χ Θ Υ Σ     Jésus Christ, Fils Bien-Aimé de Dieu et Sauveur

 

 

14 octobre 1991

 

- Seigneur ?

- Je suis. Evangélise avec amour pour l'Amour. Sois enracinée en Moi, Mon enfant. Remets-Moi tout et permets-Moi d'être ton Directeur Spirituel, te dirigeant et te donnant Mes directives pour l'unification de Mes Eglises. Tu dois être un signe pour eux et ils apprendront que puisque Je Suis est Un, vous aussi vous serez un comme Nous sommes Un. Les Ecritures seront accomplies parce que Ma Prière Sacerdotale au Père sera accomplie. Je suis en toi, aussi n'aie pas peur.

- Cela est très prometteur, Seigneur !

- Ta mission, petite, est d'amener Mon peuple sous un seul Nom, Mon Nom, et à rompre le pain ensemble. Tu n'as pas à t'inquiéter : fais de ton mieux et Je ferai le reste. J'ai besoin d'humilité pour accomplir Mes Oeuvres en toi et pour tout amener ainsi à la surface.

Ta génération impie, qui de Moi a fait couler tant de Sang, va te rabrouer, mais, Ma Vassula, Je te maintiendrai sur pieds en dépit des blessures impressionnantes que tu recevras de cette génération mauvaise. L'aide te sera donnée d'en-Haut. Je t'ai prêché ainsi qu'à d'autres. Ne t'arrête pas là, transmets aussi bien en public que dans les foyers les Enseignements que Je t'ai donnés. Je sais combien tu es fragile mais Je sais aussi ce que J'ai choisi.

- Seigneur, je suis contente de savoir que nous allons être unis, quoique nul ne sache encore réellement comment. Les problèmes sont apparemment grands et le schisme plus grand encore. Comme Tu l'as dit : " la houlette de Berger a été brisée non seulement en deux, mais en éclats ". Et Ton Corps a été mutilé, déchiré et paralysé. Tu nous demandes à tous de plier. Mais comment ? Que doit-on faire ? Quel est le premier pas ? Je suis orthodoxe grecque et je partage tout avec mes frères catholiques romains, et je ne me différencie pas sous Ton Nom lorsque je suis avec eux ; et ils ne me traitent pas différemment qu'une des leurs. Je sais aussi que nombre d'entre-eux fréquentent les églises orthodoxes grecques ou russes...

- Dis-le, Mon enfant !

- Donne-moi les termes exacts, Seigneur.

- Dis : ...et il ne leur est pas permis de partager Ton Corps.

- Non, cela ne leur est pas permis par les orthodoxes, bien que nos sacrements soient les mêmes. Et cependant, nous, orthodoxes, sommes autorisés par les catholiques à partager Ton Corps. Il m'a même été dit que j'étais excommuniée – pour n'en pas dire plus – parce que je fréquente les catholiques. En outre, je suis persécutée des deux côtés parce que mon confesseur est catholique romain ! Et Tu es témoin de tout cela, mon Seigneur Jésus !

- Pourtant, le jour viendra où ils rompront le pain ensemble sur un seul autel. Et nul n'empêchera Mes enfants de venir à Moi. Nul ne leur demandera : " es-tu orthodoxe ? " 4. Cette forteresse qu'ils ont bâtie pour vous diviser est déjà condamnée par Moi. Vous êtes tous frères en Moi ; c'est ce que tu dois leur enseigner de croire et les persuader de faire.

Quant à ceux qui restent divisés en corps et en esprit en se différenciant sous Mon Saint Nom, Je leur dis comme J'ai dit à l'Eglise de Sardes (Ap 3.1-2) : " Tu as le renom d'être en vie aux yeux du monde mais non aux Yeux de ton Créateur. Ranime le peu qui te reste : il est en train de mourir rapidement " et là où est le cadavre, là les vautours se rassemblent.

Unissez-vous ! rassemblez-vous ! invoquez Mon Nom ensemble ! consacrez ensemble Mon Corps et Mon Sang ! ne persécutez pas le Chemin ! humiliez-vous et pliez pour être capables de vous unir et de Me glorifier. Vous parlez de l'Esprit mais vous n'agissez pas dans l'Esprit. Vous parlez du Chemin mais vous rivalisez pour L'obstruer ! Comme vous Me connaissez peu... Vous invoquez Mon Nom, cependant vous tuez Mes enfants entre le sanctuaire et l'autel. Je vous dis solennellement : tout cela vous sera rappelé au Jour du Jugement. Pouvez-vous, face à Moi, Me dire en vérité : " Je suis réconcilié avec Mes frères ". Pouvez-vous dire en vérité : " Je ne me suis pas différencié de mes frères sous Ton Saint Nom ; je les ai traités comme mes égaux ". Lorsque vous présenterez votre cas devant Moi, alors Je vous dirai à la face : " allez-vous en ! vous n'avez pas traité vos frères comme vos égaux ; vous avez journellement massacré Mon Corps ; où est votre triomphe ? Alors que Je bâtissais, vous démolissiez ; alors que Je rassemblais, vous dispersiez ; alors que J'unissais, vous divisiez ! "

Cependant, même aujourd'hui, si vous venez à Moi tels que vous êtes, Je peux vous guérir, Je peux vous transfigurer et vous Me glorifierez. " Malheur à celles qui porteront un enfant ou qui auront un bébé au sein, lorsque Mon Jour viendra ! " (Lc 21.23).

 

Ecris 5 : Malheur à ceux que Je trouverai avec le péché lové en eux comme on porte un enfant, ou avec des adeptes formés par eux et du même genre qu'eux. Mais il a été dit que " de vos propres rangs surgiront des hommes se présentant avec un simulacre de vérité sur les lèvres pour inciter les disciples à les suivre " (Ac 20.30).

Je crie et J'essaie de percer votre surdité pour vous sauver, et si Je vous réprimande, c'est à cause de

l'Immensité de l'Amour que J'ai pour vous.

Mais Je vous dis en vérité : un jour, J'assemblerai toutes les parties séparées de Mon Corps, ensemble en une Unique assemblée.

Ne pleure pas, Mon ami 6, toi qui M'aimes ; endure ce que J'endure ; toutefois, console-Moi et aie foi en Moi. Tu accompliras de grandes oeuvres en Mon Nom. Sois tolérant comme Je suis tolérant.

J'avais eu faim, soif, J'étais souvent affamé et tu es venu à Mon aide. Continue tes bonnes oeuvres et Je te le revaudrai. Je te dis en vérité, tu n'es pas seul : Je suis avec toi.

Soyez unis en Moi et vivez en paix. Vous êtes la postérité de Mon Sang et les héritiers de Mon Royaume.

Dis-leur que le Coeur du Seigneur est Amour et que le Coeur de la Loi est basé sur l'Amour. Dis à Mon peuple que Je ne veux pas d'administrateurs dans Ma Maison ; ils ne seront pas justifiés en Mon Jour, parce que ce sont ceux-là mêmes qui ont industrialisé Ma Maison. Je vous ai envoyé Mon Esprit vivre dans vos coeurs ; c'est pourquoi l'Esprit qui vit en vous vous montrera que Mon Eglise sera reconstruite à l'intérieur de vos coeurs et vous vous reconnaîtrez les uns les autres dans vos coeurs comme vos frères.

Devrai-Je, frère,
supporter une saison de plus
la douleur que J'ai connue année après année ?
ou vas-tu, cette fois, Me donner du repos ?
Devrai-Je, une saison de plus,
boire la Coupe de votre division ?
ou vas-tu permettre à Mon Corps
de se reposer en unifiant, par amour pour Moi,
la Fête de Pâques ?
 7

En unifiant la date de Pâques, tu adouciras Ma douleur, frère, et tu te réjouiras en Moi et Moi en toi et Je rendrai la vue à une multitude. " Mon Bien-aimé ! Mon Créateur ! Celui Qui est mon Epoux nous a révélé des choses que nulle main humaine n'aurait pu accomplir ! " Voilà ce que vous clamerez en Mon Nom une fois que votre vue vous sera rendue.

Et Je viendrai à vous 8.

Je vous dis solennellement : assemblez-vous, rassemblez-vous tous et écoutez cette fois votre Berger : Je vous guiderai dans le chemin que vous devez prendre. Envoyez Mon Message jusqu'aux extrémités de la terre. Courage, Ma fille ; souris lorsque Je souris. Je suis avec toi pour guider tes pas au Ciel.

Ι Χ Θ Υ Σ  

 

 

17 octobre 1991

 

(Message donné aux " moissonneurs " que Dieu a choisis aux Etats-Unis pour la publication de ce livre :)

- Je vous donne à tous Ma Paix et Je vous bénis. Je suis avec vous pour vous soutenir dans votre travail en Mon Nom, travail que J'ai béni car c'est le travail qui vous est assigné à tous pour Me glorifier.

En temps de famine, Je suis venu

remplir vos bouches de Ma Manne Céleste afin que vous ne périssiez point. Je ne vous quitterai jamais. L'Amour reviendra comme Amour.

Ι Χ Θ Υ Σ  

 

(Et notre Mère Bénie leur donne aussi un message :)

- Ecclesia revivra. Gloire à Dieu. Je suis la Reine du Ciel, votre Mère et Je vous bénis. Priez pour la paix, priez pour la foi, l'amour et l'unité. Priez pour la conversion de tous Mes enfants. Je veux que chacun soit sauvé. Les Oeuvres de Lumière de Dieu ne peuvent pas être cachées éternellement 9. C'est pourquoi Je vous ai choisis pour être les moissonneurs de Dieu. Je vous aime tous d'un grand amour et Je vous remercie de M'avoir dédié les Livres du Seigneur 10. Ayez la foi, Mes petits ; le Seigneur est avec vous. Suivez-Le. Ayez confiance car Je suis avec vous. Venez.

 

 

20 octobre 1991

 

(Message du Sacré Coeur à la Belgique, lu à Bruxelles en la salle Saint-Michel du Collège des Jésuites, le 20 octobre 1991 :)

- Mon Seigneur, sois avec moi.

- Aie confiance parce que Je Suis est avec toi.

Ma Vassula, dis-leur ceci :

Si beaucoup ont oublié Mon Sacré Coeur, Moi, Je ne les ai jamais oubliés.

Je les ai appelés, les assemblant ici aujourd'hui pour prier ensemble. Je désire que Mes enfants s'unissent. Je désire que Mon Eglise tout entière soit unie. Ceux qui persistent à rester séparés ont déjà séparé Mon Coeur des leurs. Réalisez la gravité de votre division, l'urgence de Mon Appel et l'importance de Ma requête. J'ai besoin de vos coeurs pour vous unir et pour rebâtir Mon Eglise unie en une seule à l'intérieur de vos coeurs. Tout ce que Je demande est l'amour, pour briser les barrières de votre division.

Priez, vous qui M'avez offert vos coeurs et unissez votre coeur à Mon Sacré Coeur pour l'unité de Mes Eglises.

Moi le Seigneur Je bénis chacun de vous, laissant le Soupir de Mon Amour sur vos fronts. Moi, Jésus, Je vous aime.

Ι Χ Θ Υ Σ  

 

 

21 octobre 1991

 

- Ta Miséricorde, ô Seigneur, a soufflé en moi et y a insufflé un Esprit vivant, au plus profond de là où Il demeure. Ce fut Ta Parole, Seigneur, qui guérit toutes choses, qui m'a guérie. Et le Dieu invisible m'est soudain devenu visible. Et l'obscurcissement de mes yeux a vu une Lumière, une colonne de Feu Eblouissant pour guider mes pas jusqu'au Ciel. Et l'Obscurité qui m'emprisonnait et terrifiait mon âme a été vaincue par l'Etoile du Matin, qui a donné à mon âme Espérance, Amour et Paix et une grande consolation parce que je savais que l'Amour-et-Compassion Lui-Même était mon Saint Compagnon durant le périple de ma vie.

- Mon enfant, l'Amour est avec toi et nulle puissance d'en-bas ne peut te séparer de Moi ni ne le pourra jamais. Marche dans Ma Lumière et reste unie à Moi.

 

 

22 octobre 1991

 

- Jésus, revêts-moi d'humilité, de pureté et d'observance de Ta Loi, car cela plaira au Père.

- La paix soit avec toi, pour cela Je te dis :

sois comme le publicain,

car beaucoup d'entre-vous condamnez votre prochain, oubliant comment, hier encore, vous aussi étiez enfermés dans le même sommeil. Ne dites pas : " J'ai rangé ma maison et je l'ai préparée pour le Seigneur ; Il peut maintenant venir à moi n'importe quand, je suis prêt(e) à Le recevoir ; je ne suis pas comme mon voisin qui ne jeûne pas, ne prie pas mais poursuit une mauvaise vie ". Je vous dis : recevez la vue ; vos lèvres vous ont déjà condamnés. Guérissez-vous d'abord et ne condamnez pas les autres qui ne savent pas distinguer leur main droite de leur main gauche.

Venez à Moi, comme le publicain, Me demander d'être miséricordieux pour vous, pécheurs 11, car tous, vous êtes sujets au péché.

Temple ! lève-toi et sers-Moi, ton Dieu ; en servant la veuve 12, tu Me serviras Moi. Va maintenant en Paix ; Je suis avec toi.

- Gloire à Dieu.

 

 

24 octobre 1991

 

- Seigneur, permets-moi de Te servir ;
c'est maintenant mon dû envers Toi.
Tu es connu pour Ta Miséricorde
et je sais que si je m'accroche à Toi, Tu ne me rejetteras pas ;
je sais que Tu me sauveras.
" Je n'ai qu'à ouvrir la bouche pour que Tu la remplisses " (Ps 81.11).
S'il-Te-plaît, comble-moi de Ta Manne 13.

- Reste en Ma faveur. Je ne suis pas un Dieu que l'on ne peut pas émouvoir. Mon Coeur est plein de Compassion et Je Me laisse toucher. Viens. Je suis ton Bouclier en ces temps de bataille.

- Seigneur, je suis violemment attaquée par Satan. Comment Ton peuple peut-il entendre Tes merveilles alors qu'il est dans l'obscurité ! Le démon veut paralyser tout Ton Plan ! Combien de temps encore Ta Droiture sera-t-elle gisante dans le pays de l'oubli ? Montre maintenant, Seigneur de Miséricorde et de Justice, que Tu es notre secours et notre consolation.

- Tu n'as rien à craindre : à la fin, Nos Coeurs prévaudront. Je vais montrer à chacun comment Je peux sauver.

Les Ecritures doivent s'accomplir. Tu vois qu'il est écrit (Ap 11.7) que la bête qui sort de l'Abîme s'apprête à faire la guerre contre les Deux Lampes 14 qui se tiennent devant le Seigneur du monde, ces Deux Témoins qui représentent Mon Corps et sont Mon Corps : ceux qui ont prouvé qu'ils sont Mes serviteurs par leur grande force d'âme dans les moments de souffrance, d'épreuves et persécutions, ceux qui répandent Ma Parole et sont Mes porte-parole, et ceux à qui la Vérité a été donnée pour être comme des anges et un écho de la Parole, puisqu'ils ont permis à Mon Esprit d'être leur Guide, donnant à chacun d'eux un ministère d'Elie.

L'appel qu'ils font en Mon Nom est en fait Mon appel à travers eux ; ils élèvent leur voix pour vous rappeler Ma Loi, comme Moïse sur la montagne de l'Horeb, mais à travers eux, c'est Moi qui parle, et quoique pour les gens du monde, ces Deux Prophètes apparaîtront vaincus par l'Ennemi, Moi J'insufflerai la vie en eux et ils se lèveront. " Car comme la terre fait pousser des choses fraîches, comme un jardin fait germer les semences, ainsi Moi le Seigneur Je ferai germer l'intégrité et la louange à la vue des nations " (Is 61.11). Je transfigurerai vos corps misérables en copies de Mon Corps glorieux. Alors, vous verrez germer un nouveau ciel et une nouvelle terre ; la première terre et le premier ciel disparaîtront, c'est-à-dire l'antique cité connue sous les noms symboliques de Sodome et Egypte, car en elle Ma Parole a été à nouveau crucifiée (Ap 11.8), parce qu'à nouveau, les gens du monde ne M'ont pas reconnu : bien que Je sois venu dans Mon propre Domaine, à nouveau, Mon propre peuple ne M'a pas accepté, mais a traité Mon Saint Esprit à sa guise, permettant à la Bête de faire la guerre à ceux que J'avais envoyés. Ces deux cités en une représentent le même rejet qu'eurent Sodome et l'Egypte, de Mes Messagers. Et leur totale surdité est similaire à l'obstination de Pharaon. Elles seront remplacées par une autre Cité, la Nouvelle Jérusalem ; au lieu de Sodome et Egypte, vous serez appelés

Nouvelle Jérusalem,
Cité d'Intégrité, Cité de Sainteté.

Et lorsque cela arrivera, les survivants, saisis par la crainte ne feront plus que Me louer (Ap 11.13).

Maintenant, Mon enfant, la terre est enceinte et en plein enfantement, criant très fort dans les douleurs. Mais l'attente est très bientôt terminée. Je souffle déjà sur toi, création, vous ravivant l'un après l'autre, vous purifiant tous. Aussi, si quelqu'un élève une objection, ce n'est pas contre toi qu'il objecte, mais contre Moi, Moi qui t'ai donné Mon Saint Esprit de Vérité. Et s'ils ont recrucifié quelqu'un, entre les deux cités aux noms symboliques de Sodome et Egypte, c'est Ma Parole qu'ils ont recrucifiée. Mais après trois jours et demi 15, Mes Deux Lampes émettront la plus éclatante Lumière, parce qu'elle proviendra de l'éclat qui entoure l'Esprit.

Aussi, garde espoir, Mon enfant. La promesse de Mon Saint Esprit est pour votre temps. Vous faites partie de Ma Maisonnée. Ecclesia revivra.

 

 

(Plus tard, message pour les Philippines :)

- La paix soit avec vous.

Dis à Mon peuple de réfléchir à Ma Loi. Ecris :

Je suis en train de réconcilier le monde.

Dis-leur que c'est Moi Jésus. S'ils demandent quel est Mon message pour eux, dis-leur :

Je viens vous réconcilier avec Mon Sacré Coeur.

et en vous réconciliant avec Moi, Je vous demanderai, pour l'amour de Mon grand Amour, de vous réconcilier les uns avec les autres. J'entends réconcilier le monde avec Mon Sacré Coeur et ainsi, faire de vous tous une nouvelle création (Ap 21.1).

C'est la promesse de Mon Esprit.

Je vous le dis solennellement, celui qui sème les graines de l'auto-indulgence récoltera une moisson de corruption et quand il sera face à Moi au Jour du Jugement, Je lui dirai : " Va-t-en ! Loin de Moi ! Va rejoindre le Corrupteur qui t'a corrompu ! "

A moins que J'entende un cri de repentir,

l'odeur de mort qui mène à la mort continuera à s'élever jusqu'au ciel. Je ne veux plus de cela. Ce que Je désire de vous est

de l'encens.

Je désire que vous soyez comme des encensoirs remplis d'encens sur un autel, enfants bien-aimés. Que votre pays soit transformé en un immense Autel M'offrant les parfums de l'encens. Je veux que vous viviez saintement puisque Je suis Saint.

Chaque jour J'étends Mes Mains vers vous pour vous élever à Moi. J'ai montré Mon Amour pour vous à travers les âges et, aujourd'hui encore, comme un berger sauvant ses brebis de la gueule du lion, Je viens vous sauver de la Vipère. En dépit de votre effroyable misère, Je ne vous renverserai pas comme J'ai renversé Sodome et Gomorrhe.

Je sais combien vos nécessiteux sont oppressés et combien les pauvres sont journellement écrasés. Je sais trop combien vous êtes misérables et oh ! Je connais vos crimes... et ils sont nombreux. A cause de la violence faite à vos fils, grande est l'effusion de sang innocent dans votre pays ! Vos malheurs, causés par le péché, ont défié Ma Miséricorde et à cause de l'immensité de Mon Amour, J'appelle aujourd'hui votre peuple à s'unir. Appelez chacun sous Mon Saint Nom et dites-leur que Je ne mets personne à l'épreuve, pas plus que Je ne viens vous menacer. Dites à votre peuple que Je déverserai Mon Esprit d'Amour sur eux. D'en-haut, J'étendrai comme un voile sur votre pays et comme la brume, Mon Esprit d'Amour vous enveloppera et pénétrera même par les gonds de vos portes et de vos fenêtres. Votre peuple ne sera pas déçu de Ma Visite. De Mon Feu Purificateur, Je dévorerai la corruption et comme un moissonneur, Je mettrai en oeuvre Ma Faucille et Je couperai cette moisson de mal, Je la lierai en bottes et Je la jetterai au feu pour être brûlée. Et à sa place, Je sèmerai les semences du Ciel : des semences d'Amour.

C'est votre Seigneur qui parle. C'est Celui qui vous aime plus que quiconque peut comprendre.

C'est Moi, Jésus, votre Sauveur,

qui suis maintenant à vos portes. Et Je vous dis à nouveau : venez ! venez à Moi, vous qui êtes oppressés ; Je vous réconforterai et vous consolerai ; venez ! venez recevoir tous les Trésors de Mon Sacré Coeur.

Le Royaume de Dieu 16 est parmi vous, vous n'avez qu'à y entrer. Ma Maison est votre maison. J'ai ouvert la porte de Mon Royaume à chacun. Venez ; ne soyez plus tentés par la violence. Rachetez le mal par l'amour,

Pardonnez !

Sinon comment le Père vous pardonnera-t-Il, si vous n'êtes pas désireux de pardonner ? Mangez de Mon fruit et non du fruit de Mon ennemi, car les enfants des ténèbres sont malfaisants même envers ceux de leur propre genre parce que le Malin est leur maître et leur apprend à être comme lui ; et l'homme qui est malhonnête dans les petites choses sera malhonnête également dans les plus grandes choses.

Réunissez vos amis pour prier ; J'entendrai votre prière :

chaque pécheur repentant sera entendu dans le Ciel.

Moi Jésus Je vous bénis tous, laissant le Soupir de Mon Amour sur vos fronts.

Ι Χ Θ Υ Σ  

 

 

25 octobre 1991

 

- Seigneur ?

- Je Suis.

- Seigneur, lie-moi maintenant encore plus à Toi et préserve-moi des insultes qui me sont adressées parce que je vis de façon oecuménique. Lie-moi à Ton Coeur et quand je marche, que Ta Lumière soit mon Guide. Lorsque je prends mon repos, que Ton Esprit veille sur moi et quand je me réveille, fais parler mon esprit à Ton Esprit. Fais que j'agisse comme Toi et que je Te courtise. Rends mon coeur avide de Te rechercher afin que j'accomplisse pour Toi tout ce dont j'ai fait voeu. Rappelle-nous à tous, Seigneur, ce que Tu nous avais donné. Tu nous avais donné Une Seule Eglise vigoureuse, pleine de Ton Saint Esprit, et non une ruine désolée ; Tu nous avais donné Une Seule Houlette solide, et non deux ou trois tronçons, encore moins un tas de copeaux... où tout cela s'en est-il allé ?

- Vassula, laisse-Moi te dire d'abord : les insultes de ceux qui t'insultent tombent sur Moi ; aussi, n'abandonne pas, porte Ma Croix d'Unité de nation en nation et sois Mon Echo. Pour rafraîchir la mémoire de Mon peuple, J'envoie Mon Saint Esprit leur rappeler d'adopter un amour mutuel qui conduit à la paix et à une compréhension mutuelle.

Dans Mes messages préliminaires sur l'Unité, Je vous avais demandé à tous de plier, mais y a-t-il aujourd'hui quelqu'un qui soit prêt à écouter ce que dit Mon Esprit ?

 

" Dois-Je, Père, une saison de plus,
boire la Coupe de leur division ?
Ou unifieront-ils au moins
la Fête de Pâques,
soulageant une partie de Ma souffrance
et de Ma douleur ?

Ce règne d'obscurité
durera-t-il plus longtemps ?
Ils ont tranché Mon Corps
et ont oublié que c'est Ma Tête
qui fortifie et maintient
ensemble le Corps tout entier.

O Père !
réconcilie-les et rappelle-leur
que par Ma Mort sur la Croix
Je leur ai donné Ma Paix.

Donne-leur l'Esprit de Vérité
dans Sa plénitude dans leurs coeurs,
et lorsqu'ils verront leur nudité,
ils comprendront.

Pardonne-leur, Père,
car ils ne savent pas ce qu'ils font. "

 

La Citadelle des orgueilleux s'effondrera en un monceau de poussière, Mon Enfant 17.

Leur orgueil et leur gloire tomberont lorsque Mon Esprit les assiégera ; attends seulement et Tu verras.

Ecris :

Ecoutez-vous réellement ?

Ecoutez-vous vraiment ce que Je dis ?

Ce que Je dis signifie la Paix pour les Miens et pour Mes amis. Ils comprendraient s'ils renonçaient dès aujourd'hui à leur folie. Pour ceux qui M'aiment sans réserve et qui Me craignent, Mon aide salvatrice est à portée de mains et la gloire vivra alors en chacun de vous.

Amour et Loyauté peuvent se rencontrer, Droiture et Paix peuvent s'embrasser. La Loyauté peut monter de la terre car la Droiture s'est toujours penchée du Ciel. Je vous ai accordé le bonheur ; qu'a donné votre sol, comme récolte ? La Droiture M'a toujours précédé et la Paix a suivi Mes Pas. Puis-Je en dire autant de vous ? Qui réparera pour les années de votre division ? Les solennités et les discours ne M'intéressent pas. Les faux-semblant et les louanges des lèvres ne Me trompent pas non plus.

Oh ! Ma fille, ce que Je voudrais qu'ils comprennent, spécialement ceux qui vivent dans Mes Plaies, c'est que Ma douleur est grande. Et la raison pour laquelle J'ai exprimé différentes choses plutôt énergiquement, c'est pour leur permettre de prêcher quelque chose de l'Esprit et non de la lettre. Je veux remplir leur esprit de Ma Lumière Transcendante afin qu'ils voient les choses avec Mes Yeux et non avec les leurs ; pour voir les choses avec Ma Lumière Divine et non la leur. Je suis connu pour être Fidèle et Droit et cela ne signifie pas, parce qu'ils manquent de fidélité et de droiture, que Moi aussi Je leur montrerai moins de Fidélité, de Droiture et de Paix, et que Je ne viendrai pas les secourir :

Même s'ils se détournent tous de Moi et de Mes Voies,
Moi, Je resterai " Fidèle et Véridique "

(Ap 19.11).

Mon Esprit sera à l'oeuvre pour restaurer la Paix parmi les frères et, par Ma Croix et par Mes Plaies, Je vais vous unir tous en un seul Corps et Je vous ferai Me glorifier autour

d'Un Seul Tabernacle

et la barrière qui vous maintient séparés sera brisée. L'anathème sera levé (Ap 22.3) et Mon Trône Sacrificiel sera à sa place.

Venez à Moi comme des petits enfants pour que Je puisse ouvrir les yeux de votre âme, pour que vous puissiez voir quelle Espérance Mon Appel vous réserve.

Bénis-Moi, Ma fille. Viens.

Ι Χ Θ Υ Σ  

- Je Te bénis, Seigneur.

" Fais avancer le peuple
qui est aveugle quoiqu'il ait des yeux,
qui est sourd quoiqu'il ait des oreilles ;
que toutes les nations se réunissent et s'assemblent
quelles que soient leurs races ;
que les hommes T'entendent
afin qu'ils puissent dire :
" c'est vrai " "

(Is 43.8-9).

 

 

VOIR CAHIER SUIVANT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 1. Sa Croix, Ses Clous, Sa Couronne d'épines...

 2. La pauvreté, les vêtements de sac et les pieds nus symbolisent le Coeur de Jésus.

 3. Message pour les prisonniers de la " Strangeways Prison ", Angleterre.

 4. Apparemment, les prêtres orthodoxes ont le droit de demander aux personnes qui veulent recevoir la Sainte Communion si elles sont orthodoxes ; ils refusent la Sainte Communion aux catholiques romains, bien que ce sacrement soit le même dans les deux obédiences.

 5. Jésus nous explique le verset qui précède.

 6. Jésus S'adresse à ceux qui L'aiment vraiment et qui oeuvrent vraiment et sincèrement pour unir les Eglises ; Ses amis.

 7. Mon Jésus, en disant tout cela a pris la voix d'une victime, épuisé, implorant, comme s'Il dépendait de nous, comme un prisonnier allant à la porte de sa cellule et demandant au garde par la petite ouverture combien de temps encore durera sa sentence jusqu'au jour de sa libération.

 8. Jésus a dit cela comme un Roi, majestueusement.

 9. Allusion aux nombreux obstacles que Satan a disposés pour empêcher la diffusion des messages du Sacré Coeur.

 10. Le groupe qui a publié les livres en anglais a dédié un des tomes à notre Mère Bénie.

 11. Allusion à la prière du chapelet orthodoxe : " Seigneur Jésus Christ, Fils de Dieu, aie pitié de moi, le pécheur " (message du 18 janvier 1990, cahier 40).

 12. Allusion à ma maman que je dois rejoindre maintenant pour l'aider à faire ses achats dans les magasins. Intentionnellement, Dieu ne l'appelle pas " mère " parce que notre vraie Mère est la Vierge Marie.

 13. Le Saint Esprit.

 14. L'esprit de Moïse et l'esprit d'Elie.

 15. Ap 11.11 ; nombre symbolique.

 16. l'Eglise

 17. Ici, j'ai eu l'impression que c'était le Père qui répondait au Fils.