Vassula en Colombie et au Venezuela
décembre 1999

 

Lundi 6 décembre, Vassula et Mgr Norvan Zakarian, évêque de l'Eglise arménienne, embarquent à Rome à destination de Milan pour Caracas. Arrivés à Milan, la correspondance pour Caracas qui devait partir trois quarts d'heure plus tard se trouve retardée par une panne technique. L'attente se prolonge durant quatres heures, et finalement le vol pour Caracas est annulé.

Mardi 7 décembre, Vassula et Mgr Zakarian devaient arriver à Bogota en Colombie, mais ils sont encore à Milan et il n'y a pas de vol avant le 8 décembre. Une fois de plus, les embûches se multiplient mais, dans un acte de foi, Vassula pense que si le Seigneur l'envoie témoigner, Il va lui en donner les moyens. Finalement, ils s'envolent avec la compagnie Iberia via Madrid.

 

Colombie

Mercredi 8 décembre à 12h, heure locale, l'avion atterrit à Bogota. Pour accueillir Vassula sont réunis le père Fernando Umaña Montoya, Mme Adriana d'Angulo, Mme Angela Soto de Marquez. Ceux-ci annoncent qu'une conférence est prévue à 13h30 dans la ville de Duitama à l'Eglise de la Communauté salésienne, à 3h de voiture. Comment faire ? Les membres de La Vraie Vie en Dieu ont organisé la location d'un avion privé qui emmène Vassula, Mgr Zakarian et Mme Adriana d'Angula qui sera la traductrice dans la ville de Paipa, près de Duitama.

 

Duitama – Paipa

En arrivant à Paipa, Vassula se rend directement à l'Eglise de la Communauté salésienne. Le retard n'est pas trop important et des applaudissements saluent son arrivée. Elle témoigne devant 800 à 1000 personnes très attentives. Tout-à-coup, une panne d'électricité réduit le micro au silence, plus moyen d'être entendue. L'électricité revient puis elle est coupée à nouveau à plusieurs reprises dans tout le quartier autour de l'Eglise. Cela n'était pas arrivé depuis des années selon les habitants ! Vassula peut toutefois donner tout son témoignage. Après une prière et la bénédiction, la réunion se termine.

Jeudi matin 9 décembre, Vassula et Mgr Zakarian sont attendus chez Maria-Margarita D'Angelo Un groupe important est présent parmi lequel 22 ecclésiastiques avec le représentant de Mgr Flavio Calle de Rio Negro, ainsi que des fidèles dont certains viennent du Pérou. Vassula témoigne pendant 2h. Les échanges qui suivent sont fructueux ; l'assemblée est très attentive et les prêtres posent de nombreuses questions à Vassula. Pour clore la rencontre, certains lui demandent sa bénédiction. A midi, retour à l'hôtel et départ pour le Foyer de charité de Zipaquirá où le père Umaña, responsable du Foyer, les accueille chaleureusement.

Vendredi 10 décembre à 8h, départ pour l'aéroport de Bogota. Avant de s'envoler pour Caracas, une bonne surprise attend Vassula : empêché de la rencontrer la veille, Mgr Flavio a tenu à venir la saluer avant qu'elle quitte la Colombie.

 

Venezuela

A Caracas, le quotidien Iglesias a mentionné la venue de Vassula avec le titre : "Prudence avec Vassula Rydén". Suit un article très critique et dissuasif qui sera repris le lendemain, sous le vocable "Qui est Vassula ?" L'adversaire est toujours à l'oeuvre. Une campagne auprès des responsables religieux et laïcs avait été lancée. Elle attaquait la conférence et la personne de Vassula les jours précédents sa venue.

L'avion atterrit à 13h à Caracas. Un comité d'accueil constitué de Benito Prieto, Soeur San Luis, Mary Trevino (l'interprète), Soeur Amparo Gomez Castella et Georgio Trevino reçoit Vassula et Mgr Zakarian. Plus tard, ils prennent l'avion pour Coro où ils arrivent à 20h00. Vassula, Mgr Zakarian et Mary Trevino sont accueillis par Mgr Julio Urrego, recteur du Sanctuaire del Carrizal et par le père Danzy.

 

Coro

Samedi 11 décembre à 9h30, dans le Gimnasio Cubierto de Coro, 800 personnes attendent. Mais l'affluence a été réduite à cause de la dégradation des routes suite aux pluies qui se sont abattues sur le pays les jours précédents. Les 14 cars qui devaient amener 700 personnes ont dû rebrousser chemin ; la route était coupée par les inondations.

Mgr Julio Urrego était présent avec plusieurs prêtres. Mgr l'archevêque Roberto Lückert Leon fut lui aussi retardé par des problèmes de circulation. Il arriva au milieu de la Messe célébrée après l'intervention de Vassula qui, après avoir longuement témoigné donna une bénédiction. Après la célébration de la Messe, une statue de Rosa Mystica de Montichiari fut portée en procession.

Au repas de midi, les hôtes étaient également Mgr Julio Urrego et Mgr Lückert. Mgr Urrego dirigea ensuite les invités vers le sanctuaire d'El Carrizal dont il fit l'historique. Puis ce fut le départ pour l'aéroport, destination Caracas, et les adieux à tous les amis de La Vraie Vie en Dieu qui avaient organisé la réunion à Coro.

Dans la salle d'attente de l'aéroport entra un homme âgé aux cheveux blancs, au visage doux et recueilli. Soudain, lorsqu'il vit Vassula, il s'avança vers elle, s'agenouilla, prit sa main et se la posa sur la tête. ‘Vous êtes Vassula, je vous ai reconnue d'après une photographie que j'ai vue’. Il était ému et heureux ; il déclara avoir lu les messages et il lui dit : ‘Je peux m'en aller en paix car mes yeux ont vu la messagère de Dieu’. Vassula lui a donné un chapelet.

"Vassula, Ma messagère pleine d'entrain, greffée sur Moi, reçois Mon Saint Esprit et ne sois pas effrayée. Je te le dis, n'aie pas peur du monde, ce monde qui est devenu païen par leur apostasie. Mais puisque Je suis Seigneur des morts comme des vivants, Mon but est de ressusciter les morts. Mon but est de renouveler Mon Eglise et Je te charge de ce devoir, un devoir au-delà de ton entendement et de ta capacité ; mais n'oublie pas qui est avec toi. Je suis avec toi et Je suis la Force et la Puissance.

Nul ne peut dire que tout ce qui a été accompli jusqu'à ce jour est venu de toi. De la nullité de quelqu'un, vous n'attendez rien. J'ai choisi un enfant ignorant afin que toutes les entreprises soient faites par Moi. Aussi, va en Mon Nom, va de l'avant en proclamant Mes Messages qui sont un baume curatif pour l'humanité. Ne sois pas découragée lorsque, de temps en temps, le courant s'oppose à toi. Tiens-toi à Moi." (27.11.1996)

Le soir, à l'arrivée à Caracas, ils retrouvèrent les amis qui les avaient accueillis le 10 décembre. Mary, toujours avec eux, faisait la traduction ; ils retrouvèrent à leur hôtel Mgr Gomidas Ohanian, évêque des Arméniens de Caracas.

 

Caracas

Dimanche 12 décembre. Il est 9h30. Dans le Gymnasium du Poliedro, ce sont entre 16000 et 18000 personnes qui attendent la venue de Vassula. Après le chapelet, des prières, de belles musiques, et des hymnes, vint le témoignage de Vassula durant 1h30, suivi d'une bénédiction. Le public enthousiaste l'a largement ovationnée. Tous désiraient l'approcher, la toucher ; leurs yeux étaient remplis de larmes de joie et d'émotion. Les organisateurs ont aidé Vassula à s'éloigner discrètement.

Le petit comité s'est dirigé vers l'Eglise arménienne St Grégoire l'Illuminateur qui est sous la houlette de Mgr Gomidas Ohanian. Après Mgr David Sahagian, à Jérusalem, Mgr Aghan Baliozian, Primat de l'Eglise apostolique arménienne d'Australie et de Nouvelle-Zélande, et Mgr Zakarian, Mgr Ohanian est le quatrième évêque de l'Eglise arménienne qui a accueilli le témoignage de Vassula. Mgr Ohanian a dit qu'il lui semble y avoir une parenté entre la mission et les voyages de l'apôtre St Paul et ceux de Vassula qui, elle aussi, parcourt le monde pour faire connaître les messages et redonner le goût de Dieu.

"Vassula-de-la-Passion-de-Mon-Sacré Coeur, très chère âme, Je t'encouragerai par les mêmes mots que Mon Esprit a murmurés à l'oreille de Saint Paul : " aie l'ambition de prophétiser " (1 Co 14.39). C'est ce que tu rappelleras et que tu diras à Mon peuple." (16.4.1993)

 

Lundi 13 décembre. Dernière rencontre avec les membres de La Vraie Vie en Dieu du continent sud américain qui se sont réunis à la maison de la congrégation de Bethléem. Parmi les 60 personnes, des prêtres, des religieux et des laïcs. Vassula a témoigné durant 2h et a répondu à leurs questions. Ce fut un moment très chaleureux qui a permis d'approfondir le sens et la portée des messages, ainsi que de sa mission.

Dans l'après-midi, ce fut le départ pour l'aéroport Simon Bolivar.

Au cours de ses réunions, Vassula a abordé plusieurs thèmes :

- la réconciliation et l'unité des églises ´;
- la nécessité de la conversion personnelle ;
- la purification intérieure ;
- les mystères de guérisons physiques, psychiques et spirituelles réalisées de nos jours par le Saint Esprit, et nécessaires en notre temps ;
- le rôle du Saint Esprit dans la vie spirituelle et le fonctionnement de l'Eglise.

Les organisateurs ont pu constater que depuis la dernière visite de Vassula, l'année dernière, les fruits de La Vraie Vie en Dieu et la diffusion des messages ont été abondants.

"Ne vous ai-Je pas dit que dans les jours à venir, Je produirai des pousses qui germeront et fleuriront et rempliront le monde entier de fruit ? Ce fruit augmentera par Ma Lumière et le Ciel versera sur vous Sa Rosée pour rafraîchir vos gosiers desséchés. J'accorde toutes ces Bénédictions à Mon Peuple." (20.9.1989)

De nouveaux bons fruits seront certainement récoltés car c'est l'Oeuvre de Dieu. Le passage de Vassula et de Mgr Zakarian stimulera les responsables locaux et donnera une dimension universelle à cette mission prophétique, don de Dieu à notre temps.

"Mon arbre, Je te le dis, tu continueras à croître et tu continueras à porter du fruit avec le Sceau et le parfum de Mon Saint Esprit. Je multiplierai ton feuillage et ton fruit afin qu'ils soient suffisants pour tous et pour chaque nouvelle génération à venir..."

 

- Seigneur, mon coeur vit pour Toi
et mon esprit chante des louanges pour Toi
tout le long du jour.

C'est Toi qui as gardé mon âme
cachée dans Ton Coeur
et c'est Toi qui me protèges.

Quoiqu'il y ait un abîme ontologique
entre Toi et moi,
je suis en Toi dans Ta Majesté, et Toi,
sans rien perdre de Ta Transcendance,
Tu es en moi.
 
(25-9-1997)

ç RETOUR A LA PAGE PRECEDENTE
Mise à jour : 00-05-07 21:00
Association La Vraie Vie en Dieu - Suisse
tlig-ch@tlig.org